le sexe anime les hotesses du sexe

Bd de sexe force sexuelle vidéo




le sexe anime les hotesses du sexe

Musique allant de l'électro au hip hop, bars, plage et galerie d'art, voilà ce qui t'attends à la Manufakture. Buenos Aires, la capitale argentine regorge de trucs à faire.

On te donne des tips pour ne pas louper l'essentiel et quelques adresses sympas pour ton voyage. Très grande icône féminine, Frida Kahlo en intrigue plus d'un. Aujourd'hui, Google Arts et Cultures te permet de découvrir ses oeuvres et sa vie grâce à une expo virtuelle. Tu pensais qu'en ayant jamais fumer de ta vie t'allais pouvoir passer à côté de tous les petits effets sympathiques de la clope et de la weed?

Et bah non, raté! Tu ne sais pas quoi fêter ce week end? Alors fête la morue à Begles! Du 1er au 3 juin la ville organise des festivités en l'honneur du poisson. Virgilio Martinez, chef péruvien très réputé, vient d'ouvrir le Mil. Ce restaurant vise à respecter la nature et la culture locale.

En plus de l'éthique, le lieu est juste dingue! L'architecture organique est un vrai kiffe autant pour les yeux que pour l'environnement. La collaboration d'un Guggenheim avec un designer mexicain, Jorge Sterke va te le prouver! Pour cette semaine, nous allons examiner le phénomène planétaire des fausses tâches de rousseur, qui sévit depuis quelque temps maintenant.

Le blog Entendu en soirée recense les pépites que toi et tes potes sortent quand vous êtes raides à 7 heures du mat en after, ou quand vous êtes raides à 15 heures au PMU. Atlas, la cantine du monde t'accueille jusqu'au 31 juillet pour te faire découvrir de nouvelles cultures autour d'une table: Jordan Matter est un photographe qui mélange danse te quotidien. La loi de l'apesanteur ne marche pas sur ses modèles! Chloé Jafé, photographe, obtient l'autorisation de photographier un groupe des yakuzas pendant près de 4 ans.

Tu veux devenir testeur de weed? C'est l'heure de migrer en Amérique! Au Canada, une offre de job tombe parfaitement pour la légalisation du cannabis. Musique antillaise ou africaine? Voici le meilleur moyen de niquer ton après-midi: A toi d'essayer de trouver le meilleur! Le grand chef d'oeuvre de littérature Dune écrit par Frank Herbert en , inspire encore.

Le réalisateur Denis Villeneuve aura la grande responsabilité de l'adapter au cinéma. Cela fait quelques temps que des propositions d'amendements alambiquées font surface. On a choisit pour toi les meilleures du moment. L'avocat est un emblème du kiffe alimentaire. Au Mexique, un hôtel propose un festival où il est remanié à toutes les sauce: Bienvenu au Guacamania, le pays de l'avocat!

Tu aimes les lieux hantés et le street art? Il est alors possible pour toi de t'aventurer au Château de Rothschild pour y découvrir multiples graffs faits par des street-artistes au fil du temps. Le plus discrètement possible. Le Mexique serait le pays le plus dangereux du monde. A lire Aussi sur Open Minded: Inscris-toi à la newsletter!

Histoires de sexe, un documentaire qui dévoile les scènes sexuelles au cinéma. Au mois de juin, viens mettre le feu au Badaboum. Pourriez-vous revenir sur le contexte de production de cette notion, ses enjeux et ses effets sur la définition, tant de la sexualité que du travail?

Cependant, certaines féministes, marxistes, parlaient déjà de sexual work. Ces deux perspectives ouvrent la voie à un renouvellement de la théorisation à la fois de la sexualité et du travail. La prostitution était jusque-là avant tout considérée comme une condition, liée à des qualités, ou plutôt des défauts, individuels ou moraux, selon une approche pathologisante et déterministe 2. La définition qui émerge du travail sexuel résulte donc de ces différentes voix: Concrètement, le travail du sexe est ce travail qui va répondre à certains besoins sexo-affectifs.

Évidemment, vu les conditions dans lesquelles sont réalisées ces prestations, et la multiplication des partenaires, certaines aptitudes particulières peuvent être nécessaires, notamment en ce qui concerne les règles de sécurité, la juste distance à prendre avec les clients ou les précautions de santé. Nous exerçons une activité génératrice de revenus, ce qui devrait suffire pour définir le travail.

Nous ne possédons pas les moyens de production. Nous faisons donc partie de la classe des travailleurSEs. Sinon, on est une pute. La définition de Pheterson fait ainsi écho à celle de Leigh: Car le stigmate de putain fonctionne aussi entre nous, pour distinguer les plus putes des moins putes, les victimes repenties des salopes complices de leur proxénète, les filles de rue des escortes, les migrantes des traditionnelles, et ainsi de suite.

On peut effectivement penser la question en ces termes. La division se fait davantage par rapport au stigmate que par rapport aux qualifications. Les conditions de travail sont souvent mauvaises à cause de la prohibition et de ce manque de droits et de protections, y compris pour les travailleurSEs indépendant-e-s qui doivent payer des parties tierces pour passer des annonces, louer une chambre, ou assurer leur sécurité.

Dans le cadre de vos travaux, vous avez chacun mobilisé cet héritage pour penser le travail du sexe. Quel-le-s ont été les auteur-e-s, les ressources et les concepts qui sont venus alimenter vos analyses? Beaucoup de travailleuses du sexe féministes évoquent la performance de genre dans le travail sexuel pour mieux critiquer ensuite la nécessité de travail dans les rapports de genre, y compris dans la drague et la sexualité hétéro, dans la mesure où celle-ci veut se représenter comme étant gratuite et exempte de toute interférence économique, pour exploiter davantage et plus facilement.

Est-ce que les droits des travailleurSEs du sexe doivent être alignés sur le modèle classique? Ou bien est-il plus juste de penser le travail du sexe sur le modèle du travail indépendant, celui des commerçant-e-s, par exemple, fondé sur un rapport client-prestataire de service? Nous sommes obligéEs de changer nos habitudes, de nous déplacer, de diversifier nos services et de nous rendre plus disponibles.

Oui, le rapport est ambigu entre les travailleurSEs du sexe et les tierces parties. En France, par exemple, malgré le nombre de sites apparaissant quand on fait une recherche sur Google avec le mot-clé escorte , quatre ou cinq sites détiennent un véritable oligopole.

En conséquence, il me semble problématique de réclamer un alignement sur ce modèle classique: Pour résumer, il me paraît un peu vain de penser le travail du sexe avec les critères en vigueur pour le travail salarié classique, dont les statuts sont eux-mêmes en pleine transformation. Il conviendrait plutôt de repenser la lutte contre les dynamiques néolibérales qui affectent des travailleurSEs dans les secteurs les plus divers, partant du secteur du travail du sexe, qui apparaît alors paradigmatique, et un bon indicateur de la direction potentielle que prennent et prendront les luttes sociales actuelles.

Dans ce cas, le travail sexuel est-il une expérimentation critique qui remet en question les normes implicites de ce qui est couramment entendu comme travail? En déplace-t-il les frontières? Parce que notre place doit être dans le travail dit productif, pour le profit de ceux qui détiennent les moyens de production.

Il faut donc que les putes soient pires que des sous-travailleurSEs. Il faut que nous soyons exclu-e-s du monde du travail, et que nous soyons représentéEs comme la plus pitoyable, et la plus méprisable des conditions. Derrière ce concept de travail du care , on regroupe en général plein de travailleuses précaires, souvent migrantes, souvent en travail indépendant, au noir, sans contrat de travail, qui doivent trouver des clients par elles-mêmes en passant des petites annonces, et qui vivent donc des choses très semblables à ce que vivent les travailleurSEs du sexe.

Ce concept permet de rendre visibles ces travailleuses, de prendre au sérieux leur travail comme un vrai travail, et donc leurs revendications pour accéder aux droits du travail et aux mêmes protections que les autres travailleurs. Les travailleuses du sexe sont dans le même processus concernant le travail sexuel.

Je ne pense pas, car je crois que cela a toujours été une des composantes du travail sexuel qui de fait, est un travail du care. Mais surtout, il me semble intéressant de se pencher sur le travail du care qui peut être exigé dans certains métiers, sans que cette dimension, qui fait appel à des compétences particulières, ne soit explicite, et donc valorisée, reconnue, rémunérée. La notion de travail y est définie selon une approche marxiste: Je ne sais pas si avoir droit à un-e assistant-e sexuel-le deux heures par mois, alors que les relations sentimentales et sexuelles entre patient-e-s sont interdites dans la plupart des structures accompagnant des personnes en situation de handicap, est une réponse acceptable.

Vous êtes tous les deux des militants de longue date. Dans quel s cadre s avez-vous milité? Ce sont des champs de luttes qui nous forcent à prendre en compte toutes les oppressions, car le sida ou le travail sexuel concernent toutes les minorités. Déplacer les frontières du travail et faire advenir la notion de travail sexuel est-ce nécessairement un acte politique?

Et de quelle politique parle-t-on? En cela, les réflexions développées tant par le mouvement féministe que par celui des travailleurSEs du sexe concernent tout le monde. Exclure les femmes des syndicats et du droit du travail, tout comme exclure les travailleurSEs du sexe des syndicats et du droit du travail, est un acte politique.

Nous reconnaître comme des travailleurSEs est aussi un acte politique. Quels sont les instruments de cette lutte?


Pour cette semaine, nous allons examiner le phénomène planétaire des fausses tâches de rousseur, qui sévit depuis quelque temps maintenant.

Le blog Entendu en soirée recense les pépites que toi et tes potes sortent quand vous êtes raides à 7 heures du mat en after, ou quand vous êtes raides à 15 heures au PMU.

Atlas, la cantine du monde t'accueille jusqu'au 31 juillet pour te faire découvrir de nouvelles cultures autour d'une table: Jordan Matter est un photographe qui mélange danse te quotidien. La loi de l'apesanteur ne marche pas sur ses modèles! Chloé Jafé, photographe, obtient l'autorisation de photographier un groupe des yakuzas pendant près de 4 ans. Tu veux devenir testeur de weed? C'est l'heure de migrer en Amérique! Au Canada, une offre de job tombe parfaitement pour la légalisation du cannabis.

Musique antillaise ou africaine? Voici le meilleur moyen de niquer ton après-midi: A toi d'essayer de trouver le meilleur!

Le grand chef d'oeuvre de littérature Dune écrit par Frank Herbert en , inspire encore. Le réalisateur Denis Villeneuve aura la grande responsabilité de l'adapter au cinéma. Cela fait quelques temps que des propositions d'amendements alambiquées font surface. On a choisit pour toi les meilleures du moment. L'avocat est un emblème du kiffe alimentaire. Au Mexique, un hôtel propose un festival où il est remanié à toutes les sauce: Bienvenu au Guacamania, le pays de l'avocat!

Tu aimes les lieux hantés et le street art? Il est alors possible pour toi de t'aventurer au Château de Rothschild pour y découvrir multiples graffs faits par des street-artistes au fil du temps. Le plus discrètement possible. Le Mexique serait le pays le plus dangereux du monde. A lire Aussi sur Open Minded: Inscris-toi à la newsletter! Histoires de sexe, un documentaire qui dévoile les scènes sexuelles au cinéma. Au mois de juin, viens mettre le feu au Badaboum. Il y a 20 heures Evènements.

Le presque horoscope du vendredi 1er juin Il y a 21 heures News. La Manufakture de Strasbourg, le spot chill pour ton été. Il y a 21 heures Bons plans. Il y a 22 heures Incontournable. Une expo sur Frida Kahlo en immersion en direct de ton ordi.

Il y a 22 heures Art. Il y a 23 heures News. Il y a 23 heures Evènements. Il y a 23 heures Bons plans. Le presque horoscope du jeudi 31 mai Il y a 2 jours News. Il y a 2 jours Art. Taupo, une ville tapissée de street art en Nouvelle-Zélande.

Derrière ce concept de travail du care , on regroupe en général plein de travailleuses précaires, souvent migrantes, souvent en travail indépendant, au noir, sans contrat de travail, qui doivent trouver des clients par elles-mêmes en passant des petites annonces, et qui vivent donc des choses très semblables à ce que vivent les travailleurSEs du sexe. Ce concept permet de rendre visibles ces travailleuses, de prendre au sérieux leur travail comme un vrai travail, et donc leurs revendications pour accéder aux droits du travail et aux mêmes protections que les autres travailleurs.

Les travailleuses du sexe sont dans le même processus concernant le travail sexuel. Je ne pense pas, car je crois que cela a toujours été une des composantes du travail sexuel qui de fait, est un travail du care.

Mais surtout, il me semble intéressant de se pencher sur le travail du care qui peut être exigé dans certains métiers, sans que cette dimension, qui fait appel à des compétences particulières, ne soit explicite, et donc valorisée, reconnue, rémunérée. La notion de travail y est définie selon une approche marxiste: Je ne sais pas si avoir droit à un-e assistant-e sexuel-le deux heures par mois, alors que les relations sentimentales et sexuelles entre patient-e-s sont interdites dans la plupart des structures accompagnant des personnes en situation de handicap, est une réponse acceptable.

Vous êtes tous les deux des militants de longue date. Dans quel s cadre s avez-vous milité? Ce sont des champs de luttes qui nous forcent à prendre en compte toutes les oppressions, car le sida ou le travail sexuel concernent toutes les minorités. Déplacer les frontières du travail et faire advenir la notion de travail sexuel est-ce nécessairement un acte politique? Et de quelle politique parle-t-on?

En cela, les réflexions développées tant par le mouvement féministe que par celui des travailleurSEs du sexe concernent tout le monde. Exclure les femmes des syndicats et du droit du travail, tout comme exclure les travailleurSEs du sexe des syndicats et du droit du travail, est un acte politique. Nous reconnaître comme des travailleurSEs est aussi un acte politique.

Quels sont les instruments de cette lutte? Pourquoi avoir choisi cette formule syndicale autogérée pour mener votre combat? Il y a plusieurs niveaux de luttes. Ces différents dangers sont également accrus par leur précarité et leur isolement. Enfin, il y a, à long terme, le combat politique, de transformation des conditions de vie et de travail, par des changements législatifs, mais aussi par une modification plus générale du regard porté sur les travailleurSEs du sexe. Ces différents aspects, qui sont évidemment liés les uns aux autres, ont depuis le départ été intégrés comme objectifs du Strass.

Ils expriment plutôt le besoin de se rassurer en dévalorisant les travailleurSEs du sexe. La formule de syndicat a été choisie parce que nous avions conscience que notre lutte ne pouvait pas se limiter à la revendication de la décriminalisation et que nous continuerons à être opprimé-e-s en tant que travailleurSEs dans le système capitaliste, y compris dans des industries du sexe parfaitement légales.

Je pense aussi que le Strass a pu faire des erreurs, car le discours politique des travailleurSEs du sexe est très récent, et a certainement manqué de référents.

Gail Pheterson nous explique aussi que le stigmate de putain sert à contrôler et diviser les femmes entre celles qui servent au travail sexuel de reproduction qui garantiront la transmission des gènes du patriarche, et celles qui servent au travail sexuel pour leur plaisir, mais qui devront être punies et stigmatisées.

Pheterson propose de créer des passerelles entre chaque catégorie de femmes pour que toutes les femmes puissent échapper à cette catégorisation et trouver force dans leur alliance. Diriez-vous que vous avez une activité principale entre travail du sexe, travail militant et travail intellectuel?

Il vaut mieux vendre des services sexuels. Je me considère pute avant tout, car la stigmatisation du travail sexuel finit par forger une identité politique. Je ne sépare pas nécessairement les différentes tâches. Quand je reçois un message ou un appel, je mets de côté ce que je fais pour faire le client, ou je sais que je vais consacrer une journée ou un après-midi en allant au bois quand il fait beau.

Federici Silvia, [], Caliban et la Sorcière: Salaire ménager, reproduction sociale, combat féministe , trad. Fortunati Leopoldina, , The Arcane of Reproduction: Inspirations du mouvement des travailleuses du sexe , M. Mathieu Lilian, , La fin du tapin: Souci des autres, sensibilité, responsabilité , Paris, Payot et Rivages. Pheterson Gail, , Le prisme de la prostitution , trad.

Anthropologie politique du sexe , trad. Tabet Paola, , La grande arnaque. Toupin Louise, , Le salaire au travail ménager: Vance, Pleasure and Danger: Revue de Sciences humaines.

Sommaire - Document suivant. Morgane Merteuil et Thierry Schaffauser. Entrées d'index Mots clés: Plan Comment définir le travail du sexe? Travail du sexe, travail domestique, travail salarié:







Art sexe le sexe du site


Voici le meilleur moyen de niquer ton après-midi: A toi d'essayer de trouver le meilleur! Le grand chef d'oeuvre de littérature Dune écrit par Frank Herbert en , inspire encore. Le réalisateur Denis Villeneuve aura la grande responsabilité de l'adapter au cinéma.

Cela fait quelques temps que des propositions d'amendements alambiquées font surface. On a choisit pour toi les meilleures du moment.

L'avocat est un emblème du kiffe alimentaire. Au Mexique, un hôtel propose un festival où il est remanié à toutes les sauce: Bienvenu au Guacamania, le pays de l'avocat! Tu aimes les lieux hantés et le street art? Il est alors possible pour toi de t'aventurer au Château de Rothschild pour y découvrir multiples graffs faits par des street-artistes au fil du temps. Le plus discrètement possible. Le Mexique serait le pays le plus dangereux du monde.

A lire Aussi sur Open Minded: Inscris-toi à la newsletter! Histoires de sexe, un documentaire qui dévoile les scènes sexuelles au cinéma.

Au mois de juin, viens mettre le feu au Badaboum. Il y a 20 heures Evènements. Le presque horoscope du vendredi 1er juin Il y a 21 heures News. La Manufakture de Strasbourg, le spot chill pour ton été. Il y a 21 heures Bons plans. Il y a 22 heures Incontournable. Une expo sur Frida Kahlo en immersion en direct de ton ordi. Il y a 22 heures Art. Il y a 23 heures News. Il y a 23 heures Evènements. Il y a 23 heures Bons plans.

Le presque horoscope du jeudi 31 mai Il y a 2 jours News. Il y a 2 jours Art. Taupo, une ville tapissée de street art en Nouvelle-Zélande. Les fausses tâches de rousseur dans les fausses tendances de la semaine.

Il y a 2 jours. Entendu en soirée, pépites de teuf. Il y a 2 jours Bons plans. Découvre une culture par la bouffe à Atlas, la cantine du monde. Danse et quotidien, les photos dingues de Jordan Matter. Un reportage photo au coeur des Yakuzas. Il y a 3 jours Art. Il y a 3 jours News. On a trouvé le moyen de détruire ton après-midi, et il est inspiré de Vice.

Dans le sillage de leur expérience militante et professionnelle, Morgane Merteuil et Thierry Schaffauser, proposent une définition du travail du sexe à partir des façons de dire et des façons de faire des travailleurSEs. Pourriez-vous revenir sur le contexte de production de cette notion, ses enjeux et ses effets sur la définition, tant de la sexualité que du travail? Cependant, certaines féministes, marxistes, parlaient déjà de sexual work. Ces deux perspectives ouvrent la voie à un renouvellement de la théorisation à la fois de la sexualité et du travail.

La prostitution était jusque-là avant tout considérée comme une condition, liée à des qualités, ou plutôt des défauts, individuels ou moraux, selon une approche pathologisante et déterministe 2.

La définition qui émerge du travail sexuel résulte donc de ces différentes voix: Concrètement, le travail du sexe est ce travail qui va répondre à certains besoins sexo-affectifs. Évidemment, vu les conditions dans lesquelles sont réalisées ces prestations, et la multiplication des partenaires, certaines aptitudes particulières peuvent être nécessaires, notamment en ce qui concerne les règles de sécurité, la juste distance à prendre avec les clients ou les précautions de santé.

Nous exerçons une activité génératrice de revenus, ce qui devrait suffire pour définir le travail. Nous ne possédons pas les moyens de production. Nous faisons donc partie de la classe des travailleurSEs. Sinon, on est une pute. La définition de Pheterson fait ainsi écho à celle de Leigh: Car le stigmate de putain fonctionne aussi entre nous, pour distinguer les plus putes des moins putes, les victimes repenties des salopes complices de leur proxénète, les filles de rue des escortes, les migrantes des traditionnelles, et ainsi de suite.

On peut effectivement penser la question en ces termes. La division se fait davantage par rapport au stigmate que par rapport aux qualifications. Les conditions de travail sont souvent mauvaises à cause de la prohibition et de ce manque de droits et de protections, y compris pour les travailleurSEs indépendant-e-s qui doivent payer des parties tierces pour passer des annonces, louer une chambre, ou assurer leur sécurité.

Dans le cadre de vos travaux, vous avez chacun mobilisé cet héritage pour penser le travail du sexe. Quel-le-s ont été les auteur-e-s, les ressources et les concepts qui sont venus alimenter vos analyses? Beaucoup de travailleuses du sexe féministes évoquent la performance de genre dans le travail sexuel pour mieux critiquer ensuite la nécessité de travail dans les rapports de genre, y compris dans la drague et la sexualité hétéro, dans la mesure où celle-ci veut se représenter comme étant gratuite et exempte de toute interférence économique, pour exploiter davantage et plus facilement.

Est-ce que les droits des travailleurSEs du sexe doivent être alignés sur le modèle classique? Ou bien est-il plus juste de penser le travail du sexe sur le modèle du travail indépendant, celui des commerçant-e-s, par exemple, fondé sur un rapport client-prestataire de service? Nous sommes obligéEs de changer nos habitudes, de nous déplacer, de diversifier nos services et de nous rendre plus disponibles.

Oui, le rapport est ambigu entre les travailleurSEs du sexe et les tierces parties. En France, par exemple, malgré le nombre de sites apparaissant quand on fait une recherche sur Google avec le mot-clé escorte , quatre ou cinq sites détiennent un véritable oligopole. En conséquence, il me semble problématique de réclamer un alignement sur ce modèle classique: Pour résumer, il me paraît un peu vain de penser le travail du sexe avec les critères en vigueur pour le travail salarié classique, dont les statuts sont eux-mêmes en pleine transformation.

Il conviendrait plutôt de repenser la lutte contre les dynamiques néolibérales qui affectent des travailleurSEs dans les secteurs les plus divers, partant du secteur du travail du sexe, qui apparaît alors paradigmatique, et un bon indicateur de la direction potentielle que prennent et prendront les luttes sociales actuelles.

Dans ce cas, le travail sexuel est-il une expérimentation critique qui remet en question les normes implicites de ce qui est couramment entendu comme travail? En déplace-t-il les frontières? Parce que notre place doit être dans le travail dit productif, pour le profit de ceux qui détiennent les moyens de production. Il faut donc que les putes soient pires que des sous-travailleurSEs. Il faut que nous soyons exclu-e-s du monde du travail, et que nous soyons représentéEs comme la plus pitoyable, et la plus méprisable des conditions.

Derrière ce concept de travail du care , on regroupe en général plein de travailleuses précaires, souvent migrantes, souvent en travail indépendant, au noir, sans contrat de travail, qui doivent trouver des clients par elles-mêmes en passant des petites annonces, et qui vivent donc des choses très semblables à ce que vivent les travailleurSEs du sexe.

Ce concept permet de rendre visibles ces travailleuses, de prendre au sérieux leur travail comme un vrai travail, et donc leurs revendications pour accéder aux droits du travail et aux mêmes protections que les autres travailleurs. Les travailleuses du sexe sont dans le même processus concernant le travail sexuel.

Je ne pense pas, car je crois que cela a toujours été une des composantes du travail sexuel qui de fait, est un travail du care. Mais surtout, il me semble intéressant de se pencher sur le travail du care qui peut être exigé dans certains métiers, sans que cette dimension, qui fait appel à des compétences particulières, ne soit explicite, et donc valorisée, reconnue, rémunérée.

La notion de travail y est définie selon une approche marxiste: Je ne sais pas si avoir droit à un-e assistant-e sexuel-le deux heures par mois, alors que les relations sentimentales et sexuelles entre patient-e-s sont interdites dans la plupart des structures accompagnant des personnes en situation de handicap, est une réponse acceptable. Vous êtes tous les deux des militants de longue date.

Dans quel s cadre s avez-vous milité? Ce sont des champs de luttes qui nous forcent à prendre en compte toutes les oppressions, car le sida ou le travail sexuel concernent toutes les minorités.

Déplacer les frontières du travail et faire advenir la notion de travail sexuel est-ce nécessairement un acte politique? Et de quelle politique parle-t-on? En cela, les réflexions développées tant par le mouvement féministe que par celui des travailleurSEs du sexe concernent tout le monde.

Exclure les femmes des syndicats et du droit du travail, tout comme exclure les travailleurSEs du sexe des syndicats et du droit du travail, est un acte politique. Nous reconnaître comme des travailleurSEs est aussi un acte politique.

le sexe anime les hotesses du sexe