ils sont le sexe faible sexe vieux

Sex toy pour homme video sexe rebeu

Pourquoi pas, en effet? Les électeurs votent-ils selon leur sexe? Ils ne feraient pas un choix intelligent, mais hormonal.

On se désole plutôt du sexisme de cette pensée magique idéologique. Selon l'idéologie la mythologie féministe, les valeurs morales auraient un sexe: C'est un stéréotype sexiste, évidemment.

Adieu le sexe faible et le sexe fort: On se demande bien quelles sont les valeurs morales que partageaient Anna Nicole Smith et Mère Teresa, mis à part un goût immodéré pour la surexposition médiatique. À condition, bien sûr, que l'exhibitionnisme soit une valeur féminine C'est clair, il n'existe aucune donnée statistique basée sur le sexe pour les dernières élections provinciales. On dirait que le système de justice aime que ça traine en longueur. Six ans que ça trainait c'est quasiment assez pour peter les plombs.

Je dirais plutôt qu'ils recherchent l'amour qu'ils n'auraient pas reçu de leur mère, toujours en quête de le trouver Une mère qui aime réellement son enfant lui donne confiance en la vie et le rend indépendant émotionnellement. Ne cherchez pas, la clé est là. Les femmes parlent et se confient et n'ont pas peur d'aller chercher l'aide dont elles ont besoin.

Je n'ai pas encore entendu parler d'hommes qui braillent dans les bras de leur meilleur chum et les gars sont encore sous l'impression que voir un psychologue, c'est juste bon pour les fous et "moi chu pas fou stie! Montrer de la vulnérabilité, c'est encore mal vu chez les mecs et ils auraient peur d'être traités de "fifs" s'ils se vidaient le coeur avec un ami.

Pas sûre que l'ami choisi ne tournerait pas ça en ridicule. C'est l'autre partie de l'explication: Un chum de gars va minimiser la situation en disant des choses comme: Un chum de gars va vite perdre patience si la déprime de l'autre dure trop longtemps.

Et que s'ils ne trouvent pas d'amis masculins capables de les soutenir, il y a des ressources qui existent et des FEMMES qui pourront les écouter sans qu'elles ne les jugent et pensent qu'ils ont perdu leurs "cojones" parce qu'ils sont temporairement par terre. Autre piste de solution: Ils ont raté leur vie commune, ils ne devrait pas leur être permis de rater l'éducation de leurs enfants ni de prendre ceux-ci en otage pour faire suer l'ex.

Les enfants devraient avoir le libre accès à leurs 2 parents en tout temps. Pas juste 4 jours par mois, Noël et le jour de l'An en rotation et 2 semaines de vacances C'est normal,la société a éducqué les homme a être des moviettes,a etre proche de leur émotion et d'etre tolérabt etc etc. Autrement dit les hommes ne sont plus des hommes. Moi j'ai été élever a la dur et sa fait de moi un vrai homme a l'ancienne. Une femme te quitte sur sa fait mal mais la vie continu.

Il a 4 million de femmes au Québec si t'arrive pas a te recaser il y a un criss de problème. Comme le disait Goebbels "Si l'on regarde le déclin de ces dernières années, nous devons arriver à la conclusion terrifiante que moins les hommes ont voulu agir comme tels dans la vie publique, plus les femmes ont succombé à la tentation de jouer le rôle des hommes. La féminisation des hommes mène toujours à la masculinisation des femmes. À une époque où toute idée de vertu et de détermination a été oubliée, il ne faut pas être surpris que l'homme perde graduellement son rôle dans la vie, la politique et le gouvernement, au profit de la femme".

Concernant le féminisme, ce mouvement a toujours combattu la croyance que s'occuper des enfants est un rôle exclusivement réservé au femmes. Même chose pour le rôle de pourvoyeur exclusivement réservé aux hommes et la dépendance financière des femmes. Ce ne sont pas les féministes non plus qui disent qu'un vrai homme, ça ne pleure pas et ça règle ses problèmes par la violence.

Si le système favorise encore les mères, il ne faut pas chercher plus loin l'explication: On peut considérer les groupes féministes comme indirectement responsables de la loi de perception automatique des pensions alimentaires mais doit-on éliminer celle-ci parce qu'il y a des femmes qui abusent et revenir comme au temps où la majorité des femmes divorcées ne recevaient pas de pension et tiraient le diable par la queue?

À ce compte-là, autant éliminer l'aide sociale, les prestations de la CSST et les vignettes de stationnement pour handicapés car il y a de l'abus pratiquement partout. Je reproche au mouvement féministe de ne pas sermonner plus que ça les profiteuses.

Les femmes séparées qui refusent l'indépendance financière alors qu'elles auraient la possibilité de prouver qu'elles peuvent y parvenir n'ont tout simplement pas de fierté et ne sont en rien féministes selon moi.

Quant à celles qui s'accaparent le montant de la pension alimentaire pour se payer du luxe au lieu de le consacrer à leurs enfants sont des égoïstes profiteuses, rien de plus. Il y a des pères qui ne demandent la garde partagée que pour ne pas avoir à payer de pension.

Paradoxalement, bien des enfants ne verraient leur père qu'une fin de semaine sur deux sans cette loi! Il y en a d'autres qui n'ont véritablement commencé à s'occuper de leurs enfants que lorsqu'ils en ont eu la garde partagée, réalisant enfin toute la tâche que ça représente. En réalité il n'y as rien qui peut justifier cela mais c'est un fait ,je voit des hommes d'affaire fort intelligent et très puissant mais qui se laissent diriger par des petites connes à la maison,je n'en revient jamais ,d'ou ce pouvoir vient t'il,de la sexualité seulement?

À moins que vous ne connaissiez vous-même la famille de Warwick, ce n'est pas le "nouveau de madame" qui maltraitait les enfants et la violence dont les enfants étaient les victimes était bien connue des proches de la famille, ainsi que l'identité de son instigateur!

Selon "les sources fiables" pour paraphraser les journaux. Je me fiche du degré de fatigue, d'exaspération, de frais engagés, de provocations de l'ex. Je me fiche que l'ex fasse de la vie de l'autre un véritable enfer sur terre. Parce que ça prend juste un gars violent, manipulateur et détraqué pour poser un tel geste. Je n'ai aucune compassion pour ce genre d'hommes.

T'as de la violence à sortir? Va tirer des rats au dépotoir ou des cacanes dans le pit de sable. Va courir, prendre des cours de judo ou "d'anger management".

Fais ce que tu dois faire mais ne touche pas à tes enfants! Tous les conjoints font ça. Et certains, jusqu' à l' extrême. En Afghanistan ou au Québec, c' est pareil Sauf qu' ici, nous n' avons pas de AK Pour un homme, une fois que son rêve de famille unie est brisé, il ne reste plus rien.

Il est né pour protéger ses enfants. Il le fait comme il peut Il ne veut pas les laisser à un autre homme, soit le nouveau chum, qui va les manipuler pour obtenir leur amour. C' est le drame des séparations.

Nos sociétés n' ont pas fini d' en souffrir. Avec les moeurs des jeunes générations, ça va devenir pire. Regardez les nombreuses noyades de bambins. Pour avoir eu des enfants de l'âge de ceux de Warwick, vous pensez vraiment que les parents sont des années 60?

Turcotte aussi était de cette époque? Mon commentaire est peut-être stupide mais ce qui est irresponsable c'est de se mettre la tête dans le sable! Comment ce père aurait pris soin de ses enfants si il avait tué le nouveau chum de son ex? Et il aurait fallu qu'il tue son ex aussi parce que les probabilités qu'elle se refasse un chum molesteur sont grandes. Et il aurait fallu, que, dans son double meurtre, il fasse en sorte que ça ne paraisse pas comme un meurtre pour ne pas aller en prison.

Parce que les enfants auraient été en foyer d'accueil et on sait tous que TOUS les foyers d'accueils sont sains! Les animaux ont parfois ce comportement quand ils se sentent coincés. Pourquoi renier certains de nos comportements? C'est renier ce genre de comportement qui est irresponsable!

Et parfois retourne à l'église et prie davantage J'en connais des hommes et pas mal qui sont morts 20 ans après leur femme! Mais je crois que c'était dans les générations précédentes!!!

Tout ça pour dire que le monsieur de Warwick et les autres dans son cas, étaient, à mon humble avis de non-experte, des dépendants affectifs immatures incapables d'assumer leurs épreuves qui arrivent immanquablement dans la vie. Ce qui n'est pas si commun de nos jours!!

Faites la paix entre vous pardonnez il en va de votre porpre bonheur personnel,la rancune cest un poison au coeur,elle nest pas parfaite comme vous nêtes pas parfait.

C'est juste que pour moi, l'idée du couple québécois d'aujourd'hui: Ton argent, tes affaires. Cette idée est fondamentalement contraire à la définition de ce que devrais être un couple.

Vous n'êtes que des amis qui ont décidé de vivre ensemble et qui se préparent déjà à quitter le bateau au moindre petit problème. Pas pour moi, non merci! Pourtant, je n'ai jamais pensé au suicide et il ne me viendrait jamais à l'esprit d'être violent envers les autres.

Dans le pire des scénarios, je pourrais peut-être comprendre qu'une personne veuille tuer son ex mais je ne comprendrai jamais qu'une personne puisse tuer ses enfants.

Tant qu'on dira que la violence fait aux hommes est une exception les choses ne changerons pas!! Tant que la justice et même les services sociaux donneront plus de droit aux femmes qu'au hommes les choses ne changerons pas plus. L'égalité entre hommes et femmes ces un rêve qui n'est pas prêt de se réaliser.

Le lobby féministe est puissant. Ne toucher pas a leur subvention sous peine d'avoir une manifestation. Homme ne vous regrouper pas, car vous aller passer pour des anti-féministes. De plus vous aurez aucune reconnaissant médiatique. Faut faire des coup d'éclat pour être vu. Les hommes ont besoin d'aider et les budget ne sont pas la. Il es plus facile de donner de l'argent pour les femmes battu que d'investir pour aider les hommes.

N'empêche que de tuer ses enfants pour les protéger ou pour arrêter de souffrir c'est égoïste. Je devrais vous présenter à mon père: Quand j'étais petite, il pétait les plombs régulièrement car la seule émotion qu'il était capable d'exprimer était la rage et il ne s'en privait pas avec moi et ma mère!

Souffrant d'alcoolisme en plus de violence, pour rien au monde il n'aurait admis avoir un problème et serait allé chercher de l'aide! Vous croyez vraiment que le fait de dire aux hommes de refouler leurs émotions prévient la violence familiale?

Vous avez une étude pour prouver que plus un homme s'exprime et plus il est violent? J'avais essayé de me refaire une union avec une femme,mais c'était bien compliqué! Elles en voulaient des choses les dames pour du monde qui avaient si peu a offrirs. Je regarde bien de mes amis en couple et me dit que je ne suis pas prêt a ré-endurer ça! Mais je sais qu'il y a peu de gens comme moi! J'avais lu quelque part je ne me souviens plus où désolée que les femmes avaient toujours été considérées plus émotives par rapport à leur facilité à communiquer leur émotions alors que les hommes étaient vus comme étant plus rationnels.

On se rend cepndant compte que c'est le contraire. Les femmes seraient plus rationnelles donc plus en mesure de faire la part des choses dans leus émotions. Elles sont déçues, tristes ou en colère, c'est différent et de reconnaître et catégoriser leurs sentiments prmettrait de mieux les exprimer.

Alors que les hommes, ont plus de mal à nuancer. Ils se sentent mal, ils se poussent ou deviennent agressifs. D'où leurs actes souvent incompréhensibles, au proportions parfois démesurées.

Les enfants étaient des pré-ados et donc pouvaient avoir leur mot à dire sur la garde. Si les enfants voulaient rester avec leur père; il n'avait aucune raison de s'inquiéter.

Peut-être que les enfants ont dit à leur père qu'ils aimeraient voir leur mère plus souvent. Cela l'a enragé et il les a tué. Il voulait pas que la mère ait l'impression d,avoir gagné après tout ce temps.

Ensuite, il a capoté et s'est suicidé. L'homme n'a qu'à planter les femmes là et vivre de façon célibataire. Les femmes, dans nos sociétés, représentent un énorme risque financier et juridique pour les hommes. Elles n'en valent tout simplement pas le "plaisir". Mieux vaut être célibataire et sans enfants et profiter des autres plaisirs de la vie.

D'ailleurs, il paraît que les hommes, au Québec, draguent les femmes beaucoup moins qu'ailleurs dans le monde. Au Québec les hommes savent à qui ils ont affaire alors ils préfèrent s'en passer. Les gars, vous être vraiment vieux si vous vivez votre relation avec les femmes comme le décrit M. C'est le XXIe siècle, messieurs. Un homme, c'est libre, fort et confiant.

C'est ça la virilité. Décomplexez-vous, ça fera pas de vous des machos. Aaaaaah je comprend maintenant pourquoi y a une "certaine majorité" d'hommes qui disent souvent; aaaaah les femmes! À force de prendre n'importe qui et n'importe quoi, ils finissent par voir les femmes comme du n'importe quoi! C'est l'inverse que j'ai dit. Plus un homme s'exprime vit des émotions et les montre devient sensible comme une femme plus il est mauviette.

C'est cela que j'ai dit. A la dur veux dire que j'ai eu le meme genre de parent que toi des alcooliques et des crieux. Je considère que j'ai pas eu de bon parent.

Je vais donner a mes enfants une éducation qui n'est pas féminisante pour les garçon et pas macuslisante pour les filles. C'est ce que prétend la mère. Voici des extraits d'un article publié sur Canoë:. Cette volonté aurait notamment été à l'origine d'une altercation entre Karen et son père, dernièrement. Dans mon dernier commentaire, j'ai oublié de supprimer un bout de phrase: C'est à 14 ans que les enfants ont le droit de décider avec quel parent ils veulent rester.

Par contre, le juge à le droit de veto. J'avais lu le commentaire de M. Martineau, et maintenant ceux-ci rapportés. Je suis désolée mais en lisant ces lignes, je ne peux m'empêcher de penser aux enfants de cette famille qui en sont victimes Je viens d'un milieux tellement dur et pourtant malgré le divorce de mes parents, je suis encore là aujourd'hui.

Devrions-nous peut-être moins juger et chercher de coupable mais mieux communiquer. On se dit dans le siècle des communications. Mais les gens n'ont jamais été aussi seuls.. L'attachement du garçon à sa mère est justement naturel. Il n'y a qu'à regarder une mère élevée par une femme-mère voir son fils réussir dans la vie normale, ou vie de bandit. La mère pardonne tout, sauf l'infidélité d'un conjoint. Le conjoint lui, élevé par une femme-mère ne se pardonne pas l'échec amoureux, parce qu'il ne s'attend pas d'une femme, qu'elle veuille prendre toute la place, à sa place, pour le laisser tomber ensuite.

Et il éclate en sanglot d'abord, et s'exprime ensuite, souvent de la mauvaise façon, à cause des pulsions violentes qu'il possède. Les vrais hommes aiment leurs enfants envers et contre tous; que ceux ci soient tannants ou même si ceux ci aiment passé du temps avec leur mère.

Un vrai homme ne se sent pas menacé pour tout ou rien. Et les tueurs d'enfants sont des tueurs d'enfants égoiste homme et femme compris , point barre. Ses gestes sont épouvantables, bien sûr, mais l'analyse de M. Martineau m'apparaît pour le moins simpliste. J'ai vu mes parents et bon nombre de mes tantes et oncles divorcer, et dans chacun des cas, l'homme doit partir de son domicile, laisser ses enfants et couper de façon abrupte les liens avec le noyau familial, tandis que la femme gardait les enfants, la maison et donc le milieu familial.

Peut-être y a-t-il là matière à réflexion. Même si les choses ont beaucoup changés de nos jours, il faut prendre en considération que la perte au niveau familial est peut-être plus drastiques pour les hommes qui perdent absolument tout lors de ces événements.

Et comme le mentionnait Benoît Dutrizac dans une récente émission, on retrouve un ratio de 20 centre d'aide pour les femmes contre un seul pour les hommes. Pendant que la femme peut se consoler d'être encore avec ses enfants et de pouvoir les chérir à chaque jour, l'homme bien souvent se retrouve seul dans un petit appartement à ne pouvoir voir ses enfants qu'une fois à toutes les deux semaines.

Ajoutez à cela toutes le procédures juridiques, le fait que la mère ait la garde des enfants dans la très grande majorité des cas, l'éloignement de la famille, l'arrivée d'un nouveau conjoint, et vous verrez qu'il faut peut-être songer à donner plus d'aide à ces hommes.

On oublie aussi trop souvent la cruauté mentale qui ne demande d'être fort physiquement, mais qui fait de grands ravages psychologique. Enfin, demandons nous aussi combien d'hommes ont été lavés lors de divorces comparativement aux nombre de femmes. Ce n'est pas une excuse mais plutôt la preuve qu'il faut aidez les hommes avec d'avantages de ressources. Ha ha c'est bon! Désolée mais vous aviez l'air de penser que la violence des pères meurtriers s'expliquait par un déclin de masculinité que vous attribuiez à l'expression des émotions, ce avec quoi je ne suis pas du tout d'accord.

Vous savez , on ne devient pas sensible en exprimant ses émotions, pas plus qu'on ne devient malade en consultant son médecin. Toute personne capable de ressentir des émotions est sensible.

Les hommes ne sont pas des plantes vertes! Il est plus sain d'exprimer ses émotions que de les nier et de faire comme si tout allait bien.

Comment peut-on deviner qu'un homme a besoin d'aide dans ces conditions? On croit que les hommes peuvent tout encaisser et on leur parle en conséquence. Je crois que ça leur nuit beaucoup. Encourager les garçons à exprimer leurs émotions au lieu de les rabrouer quand ils le font n'empêche pas les parents de leur apprendre à surmonter les difficultés, apprentissage qui doit être fait également chez les filles.

Je ne sais pas ce que vous entendez par une éducation pas masculinisante pour les filles et pas féminisante pour les garçons, mais selon moi, peu importe les activités qui intéressent ton enfant, il faut l'encourager sans chercher à lui imposer des activités jugées plus "appropriées" pour son sexe si ça ne l'intéresse pas. Il faut de tout pour faire un monde. On dit parfois qu'un homme devrait s'occuper de sa santé physique et mentale de la même façon qu'il s'occupe de sa voiture, c'est à dire en faisant régulièrement l'entretient et en consultant dès qu'il y a un problème au lieu d'attendre que tout se déglingue.

C'est un sage conseil. Cette triste article féministe qui a pour bu de détruire l'homme est dégradante. Si tu veux changer et manipuler tu atteint la femme, automatiquement tu la les enfants et les hommes sont forcer de suivre.

Quand ils recevaient leurs paquets d'esclaves on cherchait les "leaders", qui sont generalement tres facile a trouver, et apres ils les enlignait avec une petite part d'enfants en avant des femmes esclaves. Ensuite les esclavagiste se retournait vers les femme et disait si tu garde pas tes hommes calme et en ligne on va continuer. En utilisant cette technique on donnait la job au femme de proteger leur minoriter et les sociologue on remarquer que sa faisait vraiment la job.

Les resultats s'observe encore dans les films afro-americain Big Mama. On a observer aussi que non seulement les femmes adoptait des comportement tres fort de caractere et avec le temps on voyait aussi que les femme reprimait fortement pour garder leur autoriter. Et se meme apres que l'esclavagisme soit interdit au Etat-Unis. Aujourd'hui on fait la meme chose mais a notre peuple. Les compagnies de cigarettes n'atteignait pas le marcher des femme parce que sa ne faisait pas feminin de fumer a la fin du 19eme siecle.

Ils ont donc sorti une campagne ayant le titre: L'Idee est de demoniser le role de l'homme dans un domaine majoritairement "masculin" et envoyer la femme "regler" le probleme "masculin".

Dites moi donc c'est quoi qui justifie que les femme doivent exceller dans tout les domaines ou ils y a des hommes. C'est quoi qui justify que nous sommes la mesure sur laquel les femmes doivent baser leur estime et leur droit a l'egaliter. Quand c'est rendu que les etudes en psychologie remarque que les competitions entre gars pour une femme se joue dans leur feminiter plutot que dans leur masculiniter.

Pour moi il n'y a pas de probleme d'inegaliter sexuel. C'est moralement etablit dans nos moeurs et militer pour une ideologie passer date c'est juste refuser que c'est fini.



ils sont le sexe faible sexe vieux

.








Frere et soeur sexe sexe femme mure


Je ne me réclâme pas masculiniste et je ne souhaite pas mettre toute les feministes dans le même panier, mais je trouve que souvent, ça dépasse les bornes. Vous oubliez de mentionner que le système juridique québécois est complaisant avec les femmes! Laissez-faire vos analyses à 5 sous et ayez-donc le courage d'écrire une réalité concernant le Québec!

On a qu'a regarder le vidéo du "bon musulman" qui tire sa femme avec une balle dans la tête, avant de s'acharner ensuite. Le cas typique du mari jaloux qui baise avec tout ce qui bouge en s'imaginant que sa femme a fait pire Sûrement que tu as raison à propos de la plupart de hommes. Ceux qui ne sont jamais sortis du dessous de la jupe de leur mère. Leur seul modèle féminin qui les a toujours protégés des grands dangers de la vie.

Quand ils se retrouvent devant une situation qui les confrontent à une situation négatives nouvelle, môman n'est pu là. Déstabilisés, impulsifs, égocentriques, orgueuilleux, émotifs, il n'y a plus que leur petit bonheur, qui prend toute la place. Peu importe le statut social, les déficiants sont partout. La seule différence qui en ressort est la capacité d'avoir un "bon" avocat.

Moi je crois sincèrement que la parole émotionnelle des hommes est automatiquement occultée par la société. On nous apprends à réprimer nos émotions pour ne pas avoir l'air faible. Combien de fois avons-nous vu des hommes se faire gifler en public ou donner des coups dans les parties et tout le monde trouve ça normal. Mais qu'une femme reçoive le même traitement et le gars va direct en prison. Sans parler du peu de soutient pour les hommes en difficulté. Pire encore, des lobbys puissants comme Le Conseil du Statut de la Femme bloque systématiquement tout projet d'investissement pour les hommes en détresse sous prétexte que cela va enlever des ressources pour les femmes.

Je crois qu'à force d'avoir toutes leurs difficultés émotionnelles banalisées et ignorées par la société, beaucoup d'hommes explosent. C'est malheureux mais c'est ainsi. C'est franchement stéréotypé, comme toujours, mais après tout c'est pourquoi nous vous lisons et, pour cette fois, vous visez assez juste, monsieur Martineau. Toutefois, votre raisonnement ne concerne que les gens de notre génération ; les jeunes se fichent bien du vieux clivage homme-femme qui avait cours dans les années soixante l'époque de Papa à Raison.

En tant que "polysexuels", ils ne se retrouvent jamais seuls, ni démunis, à moins d'avoir un sérieux problème psychiatrique. Eh oui, les temps ont changé, et les carrés rouges n'ont pas fini de nous le démontrer! Je me demande qui de vos habitués va rapatrier le sujet de la crise étudiante ici Je viens de le faire Bien d'accord avec votre raisonnement ce matin. Je crois qu'inconsciemment, l'homme sait qu'il trouvera son équilibre avec la présence d'une femme à ses côtés.

Les compagnies d'assurances ont des statistiques sur le sujet, quand un époux perd son épouse, ses jours sont comptés je pense que c'est autour de 2 années de survie en moyenne. Combien d'hommes aussi n'ont aucune aptitude pour la retraite et se tapent une dépression ne sachant que faire des 60 heures semaines qui leur tombent dessus tout à coup.

Les femmes ont souvent un plan b et même c dans la plupart des situations. C'est un sujet fascinant, les différences hommes femmes, et trop souvent aussi affreusement désespérant quand cette différence explose en violence envers les enfants et la conjointe.

Tout cela pour tenter d'expliquer pourquoi toute cette folie! Tuer, battre, maintenir dans la dépendance ou la pauvreté d'esprit. Cacher ces femmes sous un voile, un hijab, une burka sociale. Souvent être parent est si gros, si valorisant, si extraordinairement flatteur, que l'orgueuil en prend un coup lors des ruptures. Au delà de l'Amour qui s'est transformé, l'homme et la femme qui ont ce lien avec leurs créatures, ne peuvent gérer cette perte. Plus fort est ce lien, plus dramatique la rupture ou la guérison impossible.

La solitude contre la nature de l'animal social devient plus apparente. La dépression normale peut glisser vers l'innomable selon l'état historique de chacun. Piedmont, Warwick et tant d'autres patlin pleurent à chaque "re-diffusion" de ces films d'horreur. Il y a une vrai raison derrière cela M. Martineau, sans vouloir offenser votre petite psychanalyse de salon. Les femmes sont plus sociables. Elles ont un plus grand réseau de support. Pour bien des hommes, leurs femmes sont la seule amie intime, la seule confidente.

Donc, quand un coup dur survient, une plus grande proportion de femme ont des gens de confiance pour les aider à gérer toutes ces émotions. La question du spectateur émotif, relève du détachement moral comme méchanisme de défense. Se sentir "pas bon" est normal. Aimer le mal ou être méchant, est un jouissement autodestructeur en bout de ligne.

Ne pas vouloir voir comprendre, ni évoluer et de façon nonchalante entretenir ces idées anti-femmes par la banalisation du sexe ou de la place de la femme libre vs. Faire un geste galant par jour, maintenait les relations et le respect avec les femmes autrefois. Rien est sur derrière les portes de chaque ménage, mais en pleine vue, le minimum de respect commence le bal de nos actions et notre conscience.

Les femmes sont-elles en sécurité en société? Ça casserait le party si la morale revenait. Les jeunes ne savent même pas ce que la galanterie signifie socialement. De la bourgeoisie vous croyez? Aimer c'est beaucoup plus que les bas instincts qui servent uniquement aux hommes. Ni religions, ni politiques, ni mouvements romantiques "des masses" peuvent changer la nature humaine.

La dicipline a toujours été mal vue, mais elles est l'outil qui nous libère. La Galanterie et La morale sont une dicipline qui précèdent l'éducation. Gagner et perdre, contrôler ou perdre, puissance ou faiblesse tout a son juste milieu. Par des petits gestes au quotidien comme dans la théorie du positivisme , nous pouvons nous conditionner à ne pas basculer, traverser la ligne, perdre le nord et reconnaitre les signes d'instabilités.

C'est aussi le but de la politesse. Savoir respecter l'autre devient savoir aimer l'autre. Richard, ce n'est pas exact ce que tu écris.

Primo, le type de Warwick en a fini parce qu'il semblerait qu'il gagnait en cour avec des jugements favorables pour lui. APrès 6 ans de harcèlement, on peut comprendre l'exténuation d'une personne de voir ses enfants se faire molester par le nouveau de son ex.

Tertio, pour un homme, le fait de vivre dans un état où la valorisation de la femme est omniprésent, il arrive qu,Un homme finisse par changer de tactique: Richard, comment finirais-tu par agir si ton ex et son nouveau chum molestaient tes enfants?

Tu irais en cour, non? Et si tu gagnes mais que rien ne change, tu ferais quoi? Tu laisserais tes enfants se faire molester? Après 6 ans, on peut dire que la guerre d'usure peut se manifester.

On parle souvent des enfants-rois ces temps-ci? À mon avis, c'est un résultat directe d'enfants qui sont maintenant adultes qui n'ont jamais apris le sens du mot "NON" Sauf que la 'crise' pour tout avoir ne s'en tiens plus que sur le bout des allées chez Walmart, ou de faire des trou dans les murs; la 'crise' fini maintenant par ces drames que nous somme témoins depuis quelques années.

Vous mettez là le doigt sur un élément important du problème! On oublie que la culture traditionnelle, non seulement a longtemps favorisé la dépendance financière des femmes envers les hommes mais a aussi favorisé la dépendance affective des hommes envers les femmes. On n'y pense pas parce qu'on associe encore largement la dépendance affective aux femmes.

La dépense affective, ce n'est pas seulement être en amour avec une personne violente, ce peut être aussi l'incapacité de surmonter une rupture qu'on n'a pas initié. La dépendance financière est plus facile à cerner. Les principales conséquences de ces deux dépendances sont évidemment qu'il y a des femmes divorcées qui gardent le "réflexe" de se faire vivre et ne développent pas de compétences pour gérer leurs finances et qu'il y a des hommes qui sont incapables de s'occuper d'eux-mêmes, ni même d'occuper leur temps on voit ça beaucoup chez des nouveaux retraités qui tournent en rond et finissent par devenir dépressifs.

Il y a plein de monde qui une fois dans leur vie se sont sentis désemparés, perdus, anxieux, dépressifs. Ils n'ont rien fait de grave à ceux qu'ils aiment. Les hommes ou femmes qui tuent leurs enfants ou leurs conjoints sont de sales petits égoistes, égocentriques, manipulateurs, vengeurs qui n'aiment personne ou plutôt qui aiment que lorsque cela leur rapporte quelque chose et sinon, paf Le vrai amour, l'amour inconditionnel, ils n'ont jamais connus, trop occupés à s'occuper de leur petite personne et à ne donner que quand leur possession est docile.

On dirait que le système de justice aime que ça traine en longueur. Six ans que ça trainait c'est quasiment assez pour peter les plombs. Je dirais plutôt qu'ils recherchent l'amour qu'ils n'auraient pas reçu de leur mère, toujours en quête de le trouver Une mère qui aime réellement son enfant lui donne confiance en la vie et le rend indépendant émotionnellement.

Ne cherchez pas, la clé est là. Les femmes parlent et se confient et n'ont pas peur d'aller chercher l'aide dont elles ont besoin. Je n'ai pas encore entendu parler d'hommes qui braillent dans les bras de leur meilleur chum et les gars sont encore sous l'impression que voir un psychologue, c'est juste bon pour les fous et "moi chu pas fou stie!

Montrer de la vulnérabilité, c'est encore mal vu chez les mecs et ils auraient peur d'être traités de "fifs" s'ils se vidaient le coeur avec un ami. Pas sûre que l'ami choisi ne tournerait pas ça en ridicule. C'est l'autre partie de l'explication: Un chum de gars va minimiser la situation en disant des choses comme: Un chum de gars va vite perdre patience si la déprime de l'autre dure trop longtemps.

Et que s'ils ne trouvent pas d'amis masculins capables de les soutenir, il y a des ressources qui existent et des FEMMES qui pourront les écouter sans qu'elles ne les jugent et pensent qu'ils ont perdu leurs "cojones" parce qu'ils sont temporairement par terre.

Autre piste de solution: Ils ont raté leur vie commune, ils ne devrait pas leur être permis de rater l'éducation de leurs enfants ni de prendre ceux-ci en otage pour faire suer l'ex. Les enfants devraient avoir le libre accès à leurs 2 parents en tout temps. Pas juste 4 jours par mois, Noël et le jour de l'An en rotation et 2 semaines de vacances C'est normal,la société a éducqué les homme a être des moviettes,a etre proche de leur émotion et d'etre tolérabt etc etc.

Autrement dit les hommes ne sont plus des hommes. Moi j'ai été élever a la dur et sa fait de moi un vrai homme a l'ancienne. Une femme te quitte sur sa fait mal mais la vie continu.

Il a 4 million de femmes au Québec si t'arrive pas a te recaser il y a un criss de problème. Comme le disait Goebbels "Si l'on regarde le déclin de ces dernières années, nous devons arriver à la conclusion terrifiante que moins les hommes ont voulu agir comme tels dans la vie publique, plus les femmes ont succombé à la tentation de jouer le rôle des hommes.

La féminisation des hommes mène toujours à la masculinisation des femmes. À une époque où toute idée de vertu et de détermination a été oubliée, il ne faut pas être surpris que l'homme perde graduellement son rôle dans la vie, la politique et le gouvernement, au profit de la femme".

Concernant le féminisme, ce mouvement a toujours combattu la croyance que s'occuper des enfants est un rôle exclusivement réservé au femmes. Même chose pour le rôle de pourvoyeur exclusivement réservé aux hommes et la dépendance financière des femmes.

Ce ne sont pas les féministes non plus qui disent qu'un vrai homme, ça ne pleure pas et ça règle ses problèmes par la violence. Si le système favorise encore les mères, il ne faut pas chercher plus loin l'explication: On peut considérer les groupes féministes comme indirectement responsables de la loi de perception automatique des pensions alimentaires mais doit-on éliminer celle-ci parce qu'il y a des femmes qui abusent et revenir comme au temps où la majorité des femmes divorcées ne recevaient pas de pension et tiraient le diable par la queue?

À ce compte-là, autant éliminer l'aide sociale, les prestations de la CSST et les vignettes de stationnement pour handicapés car il y a de l'abus pratiquement partout.

Je reproche au mouvement féministe de ne pas sermonner plus que ça les profiteuses. Les femmes séparées qui refusent l'indépendance financière alors qu'elles auraient la possibilité de prouver qu'elles peuvent y parvenir n'ont tout simplement pas de fierté et ne sont en rien féministes selon moi. Quant à celles qui s'accaparent le montant de la pension alimentaire pour se payer du luxe au lieu de le consacrer à leurs enfants sont des égoïstes profiteuses, rien de plus.

Il y a des pères qui ne demandent la garde partagée que pour ne pas avoir à payer de pension. Paradoxalement, bien des enfants ne verraient leur père qu'une fin de semaine sur deux sans cette loi! Il y en a d'autres qui n'ont véritablement commencé à s'occuper de leurs enfants que lorsqu'ils en ont eu la garde partagée, réalisant enfin toute la tâche que ça représente.

En réalité il n'y as rien qui peut justifier cela mais c'est un fait ,je voit des hommes d'affaire fort intelligent et très puissant mais qui se laissent diriger par des petites connes à la maison,je n'en revient jamais ,d'ou ce pouvoir vient t'il,de la sexualité seulement? À moins que vous ne connaissiez vous-même la famille de Warwick, ce n'est pas le "nouveau de madame" qui maltraitait les enfants et la violence dont les enfants étaient les victimes était bien connue des proches de la famille, ainsi que l'identité de son instigateur!

Selon "les sources fiables" pour paraphraser les journaux. Je me fiche du degré de fatigue, d'exaspération, de frais engagés, de provocations de l'ex.

Je me fiche que l'ex fasse de la vie de l'autre un véritable enfer sur terre. Parce que ça prend juste un gars violent, manipulateur et détraqué pour poser un tel geste. Je n'ai aucune compassion pour ce genre d'hommes. T'as de la violence à sortir? Va tirer des rats au dépotoir ou des cacanes dans le pit de sable.

Va courir, prendre des cours de judo ou "d'anger management". Fais ce que tu dois faire mais ne touche pas à tes enfants!

Tous les conjoints font ça. Et certains, jusqu' à l' extrême. En Afghanistan ou au Québec, c' est pareil Sauf qu' ici, nous n' avons pas de AK Pour un homme, une fois que son rêve de famille unie est brisé, il ne reste plus rien.

Il est né pour protéger ses enfants. Il le fait comme il peut Il ne veut pas les laisser à un autre homme, soit le nouveau chum, qui va les manipuler pour obtenir leur amour. C' est le drame des séparations.

Nos sociétés n' ont pas fini d' en souffrir. Avec les moeurs des jeunes générations, ça va devenir pire. Regardez les nombreuses noyades de bambins. Pour avoir eu des enfants de l'âge de ceux de Warwick, vous pensez vraiment que les parents sont des années 60?

Turcotte aussi était de cette époque? Mon commentaire est peut-être stupide mais ce qui est irresponsable c'est de se mettre la tête dans le sable! Comment ce père aurait pris soin de ses enfants si il avait tué le nouveau chum de son ex? Et il aurait fallu qu'il tue son ex aussi parce que les probabilités qu'elle se refasse un chum molesteur sont grandes. Et il aurait fallu, que, dans son double meurtre, il fasse en sorte que ça ne paraisse pas comme un meurtre pour ne pas aller en prison.

Parce que les enfants auraient été en foyer d'accueil et on sait tous que TOUS les foyers d'accueils sont sains! Les animaux ont parfois ce comportement quand ils se sentent coincés.

Pourquoi renier certains de nos comportements? C'est renier ce genre de comportement qui est irresponsable! Et parfois retourne à l'église et prie davantage J'en connais des hommes et pas mal qui sont morts 20 ans après leur femme!

Mais je crois que c'était dans les générations précédentes!!! Tout ça pour dire que le monsieur de Warwick et les autres dans son cas, étaient, à mon humble avis de non-experte, des dépendants affectifs immatures incapables d'assumer leurs épreuves qui arrivent immanquablement dans la vie.

Ce qui n'est pas si commun de nos jours!! Faites la paix entre vous pardonnez il en va de votre porpre bonheur personnel,la rancune cest un poison au coeur,elle nest pas parfaite comme vous nêtes pas parfait. C'est juste que pour moi, l'idée du couple québécois d'aujourd'hui: Ton argent, tes affaires. Cette idée est fondamentalement contraire à la définition de ce que devrais être un couple.

Vous n'êtes que des amis qui ont décidé de vivre ensemble et qui se préparent déjà à quitter le bateau au moindre petit problème. Pas pour moi, non merci! Pourtant, je n'ai jamais pensé au suicide et il ne me viendrait jamais à l'esprit d'être violent envers les autres. Dans le pire des scénarios, je pourrais peut-être comprendre qu'une personne veuille tuer son ex mais je ne comprendrai jamais qu'une personne puisse tuer ses enfants. Tant qu'on dira que la violence fait aux hommes est une exception les choses ne changerons pas!!

Tant que la justice et même les services sociaux donneront plus de droit aux femmes qu'au hommes les choses ne changerons pas plus. L'égalité entre hommes et femmes ces un rêve qui n'est pas prêt de se réaliser. Le lobby féministe est puissant. Ne toucher pas a leur subvention sous peine d'avoir une manifestation. Homme ne vous regrouper pas, car vous aller passer pour des anti-féministes. De plus vous aurez aucune reconnaissant médiatique.

Faut faire des coup d'éclat pour être vu. Les hommes ont besoin d'aider et les budget ne sont pas la. Il es plus facile de donner de l'argent pour les femmes battu que d'investir pour aider les hommes. N'empêche que de tuer ses enfants pour les protéger ou pour arrêter de souffrir c'est égoïste. Je devrais vous présenter à mon père: Quand j'étais petite, il pétait les plombs régulièrement car la seule émotion qu'il était capable d'exprimer était la rage et il ne s'en privait pas avec moi et ma mère!

Souffrant d'alcoolisme en plus de violence, pour rien au monde il n'aurait admis avoir un problème et serait allé chercher de l'aide! Vous croyez vraiment que le fait de dire aux hommes de refouler leurs émotions prévient la violence familiale? Vous avez une étude pour prouver que plus un homme s'exprime et plus il est violent?

J'avais essayé de me refaire une union avec une femme,mais c'était bien compliqué! Elles en voulaient des choses les dames pour du monde qui avaient si peu a offrirs. Je regarde bien de mes amis en couple et me dit que je ne suis pas prêt a ré-endurer ça! Mais je sais qu'il y a peu de gens comme moi! J'avais lu quelque part je ne me souviens plus où désolée que les femmes avaient toujours été considérées plus émotives par rapport à leur facilité à communiquer leur émotions alors que les hommes étaient vus comme étant plus rationnels.

On se rend cepndant compte que c'est le contraire. Les femmes seraient plus rationnelles donc plus en mesure de faire la part des choses dans leus émotions. Elles sont déçues, tristes ou en colère, c'est différent et de reconnaître et catégoriser leurs sentiments prmettrait de mieux les exprimer. Alors que les hommes, ont plus de mal à nuancer. Ils se sentent mal, ils se poussent ou deviennent agressifs. D'où leurs actes souvent incompréhensibles, au proportions parfois démesurées.

Les enfants étaient des pré-ados et donc pouvaient avoir leur mot à dire sur la garde. Ils ne feraient pas un choix intelligent, mais hormonal. On se désole plutôt du sexisme de cette pensée magique idéologique. Selon l'idéologie la mythologie féministe, les valeurs morales auraient un sexe: C'est un stéréotype sexiste, évidemment. Adieu le sexe faible et le sexe fort: On se demande bien quelles sont les valeurs morales que partageaient Anna Nicole Smith et Mère Teresa, mis à part un goût immodéré pour la surexposition médiatique.

À condition, bien sûr, que l'exhibitionnisme soit une valeur féminine C'est clair, il n'existe aucune donnée statistique basée sur le sexe pour les dernières élections provinciales.

Cela n'empêche pas Élaine Hémond d'en tirer une analyse tordue à partir de quelques impressions personnelles. Elle laisse entendre bien peu subtilement que les hommes auraient naturellement tendance à voter à droite et les femmes à gauche.